Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Saint-Genès

quartier saint genes bordeaux

Histoire du quartier Saint-Genès

Entre le boulevard Georges V, la rue de Pessac et le cours de l’Argonne, le quartier Saint-Genès n’était au Moyen Âge qu’une zone marécageuse. La paroisse Saint-Nicolas est affectée aux lépreux. Au 19e siècle, avec la mise en place des boulevards, Saint-Genès deviendra l’une des banlieues chics de Bordeaux, se couvrant de maisons à étages et de luxueux hôtels particuliers. La variété des architectures actuelles témoigne d’un engouement qui a perduré jusqu’au premier 20e siècle : les façades néoclassiques et d’inspiration baroque y côtoient des chefs-d’œuvre d’Art déco et d’Art nouveau. La chapelle médiévale Saint-Nicolas laisse place au 18e siècle à une église dont l’architecture s’inspire des styles français et italien de la Renaissance. Côté boulevard, l’église Notre-Dame-des-Anges sera construite au 19e siècle. D’abord franciscaine, elle sera confiée aux Jésuites au début du 21e siècle.

Les incontournables du quartier Saint-Genès

Trois siècles de développement ont fait du pauvre faubourg médiéval Saint-Genès un quartier bourgeois au riche patrimoine architectural. On y trouve l’église Saint-Nicolas-de-Grave édifiée autour de 1820, l’hôpital militaire Saint-Nicolas, l’ancien hôpital des enfants et ses passerelles métalliques reliant les différents pavillons, et l’ancienne paroisse Saint-Genès de la rue Duluc. Au cœur du quartier, la Maison diocésaine Saint-Louis Beaulieu est un ancien couvent carmélite construit à la fin du 19e siècle. Juste à côté de l’espace Beaulieu, dans une ancienne propriété privée, a été aménagé le Jardin des Dames de la foi, un square de 8000 m2 paysagé à l’anglaise.

Vivre dans le quartier Saint-Genès

Réputé tranquille et bien desservi par les transports en commun, le quartier Saint-Genès séduit pour la beauté et la diversité de ses architectures. Les familles apprécient la présence de plusieurs établissements scolaires comprenant les niveaux de maternelle, de primaire, de collège et de lycée, ainsi que la présence d’espaces verts chaleureux et équipés comme le jardin des Dames de la foi. Le tramway ligne B dessert le quartier. Il permet de rejoindre le centre-ville d’une part, les campus universitaires d’autre part. On trouve également à Saint-Genès une résidence étudiante et l’institut de formation d’aides-soignants Saint-Antoine. Des échoppes de Nansouty aux façades Art déco de la rue Duluc en passant par les bâtiments et hôtels particuliers 19e, l’offre immobilière variée satisfait différentes sensibilités.


Ces biens peuvent vous intéresser