Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Parc Bordelais

parc bordelais bordeaux

Histoire du Parc Bordelais

Espace vert historique de Bordeaux, le Parc Bordelais a été aménagé sur 28 hectares de terrains, d’abord achetés en 1864 par un particulier à un négociant viticole anglais, puis rachetés moins de 20 ans plus tard par la ville de Bordeaux. À l’origine, les 28 hectares du parc étaient constitués de vignes, de forêts et de champs. Aménagé par l’architecte paysagiste Eugène Bühler, le parc Bordelais est inauguré en 1888 en présence du président Sadi Carnot. Sa conception s’inspire des grands parcs parisiens du Second Empire. Construit à l’extérieur des grands boulevards, le parc a vu se développer autour de lui un quartier résidentiel composé principalement de demeures individuelles avec jardin. Les architectures, hétéroclites, mêlent influences classiques encore en vogue à la fin du 19e siècle, et inspirations Art déco propres au premier 20e siècle. Quelques maisons et résidences plus récentes ponctuent l’ensemble, ne dépassant pas un à deux étages (sous comble) autour du parc.

Les incontournables du Parc Bordelais

Le Parc Bordelais, classé « jardin remarquable », est le plus ancien espace vert de Bordeaux et de Caudéran. Elément incontournable du patrimoine de la ville, il a tout à la fois valeur historique et valeur d’agrément pour les habitants de Bordeaux. Les grilles de fer forgé ornent chaque entrée du parc. L’entrée principale, rue du bocage, particulièrement travaillée, est ornée des armoiries de la ville. Le jardin compte plus de mille centenaires parmi ses quelques trois milliers d’arbres. Le plan d’eau artificiel et la rivière surmontée d’un petit pont sont caractéristiques de l’aménagement à l’anglaise. À travers sa ferme d’agrément, le parc contribue à la préservation d’espèces typiquement locales, répertoriées par le Conservatoire Régional des Races d'Aquitaine. 3 statues remarquables ornent par ailleurs le Parc Bordelais : le buste de Camille Godard, important donateur qui a contribué à l’aménagement du jardin, « l’Enlèvement d’Iphigénie par Diane », et « Le Vaincu ».

A voir près du Parc Bordelais

Les abords du Parc Bordelais offrent un cadre de vie d’exception, qui présente les agréments de la campagne et les atouts de la ville. Quartier tranquille qui bénéficie des vertus revitalisantes du jardin de 28 hectares, le Parc Bordelais est un secteur idéal pour les familles qui y trouvent un large panel d’activités de sport, de détente et de culture. Le parc dispose de plusieurs entrées, avenue du Général-de-Gaulle, rue du Bocage, avenue d’Eysines, avenue Carnot, rue du Parc et rue Godard. Ses allées sont propices à la pratique du running comme des rollers ou du skate. De nombreuses activités peuvent-être pratiquées dans le parc grâce à un large panel d’équipements pour tous les âges : tables d’échecs, tables de ping-pong, voitures électriques, théâtre de marionnettes Guérin, aires de jeux pour enfants et manèges. À deux pas du parc, la villa Primrose est un club historique de tennis et de hockey. Le quartier est desservi par plusieurs lignes de bus et dispose d’une offre scolaire. Le lycée Tivoli jouit par exemple d’une situation privilégiée par rapport au parc.


Ces biens peuvent vous intéresser