Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Le Pont d'Aquitaine

Show light - BARNES Bordeaux - Immobilier de luxe, appartements et maisons de prestige à Bordeaux

Lumière sur le pont d’Aquitaine de Bordeaux, qui rappellera à certains le célèbre Golden Gate de San Francisco, dont il emprunte les couleurs rouges.

Accès au pont d’Aquitaine dans Bordeaux 

Au nord de Bordeaux, au-dessus du quartier Bacalan sur la rive gauche et du parc de l’Ermitage Sainte-Catherine sur la rive droite, le pont d’Aquitaine est le dernier passage sur la Garonne avant l’estuaire de la Gironde. Il permet de relier Lormont à la ville de Bordeaux. Deuxième plus long pont suspendu de France, il se prolonge rive gauche par un viaduc. Autoroutier, le pont d’Aquitaine permet le passage de l’A630, qui contourne la Métropole par l’ouest dans le prolongement de l’A10. Suspendu à 53 mètres au-dessus de la Garonne, il peut laisser passer les plus hauts navires en direction du port de la Lune. Ses hauts pylônes culminent à plus de 100 mètres au-dessus du fleuve. Si vous arrivez par ce pont pour nous rendre visite, notre agence immobilière à Bordeaux se situe à seulement 20 minutes en voiture.

L’histoire du pont d’Aquitaine 

Le pont d’Aquitaine a été inauguré en 1967, juste après le pont Saint-Jean. Quelques années auparavant, seul le pont de Pierre permettait le franchissement de la Garonne par un autre moyen que le train. Le projet du Pont d’Aquitaine a été lancé en 1956. Pourtant, sa construction ne débutera qu’en 1961 et se terminera deux ans après celle du pont Saint-Jean dont le projet est lancé en 1963 :  le projet de pont d’Aquitaine rencontra en effet davantage de détracteurs. Avec ses 1700 mètres de longueur et une hauteur de chaussée de plus de 50 mètres, ce pont de type suspendu était aussi d’une conception plus ambitieuse et technique. Situé en aval du port de la Lune, l’ouvrage devait en effet pouvoir laisser passer les navires les plus imposants et ne pas impacter le trafic maritime, commercial comme plaisancier.  

Le pont d’Aquitaine avait aussi pour vocation d’absorber une partie du trafic de manière à désengorger le centre de Bordeaux. En plus des voies pour véhicules à moteur, il est conçu avec deux pistes cyclables, toujours présentes. Lors de sa mise en service, le pont d’Aquitaine pouvait également être emprunté par les piétons. Ce n’est aujourd’hui plus le cas. 

Le pont d’Aquitaine au quotidien 

Le pont suspendu cinquantenaire fait l’objet de contrôles de sécurité réguliers et de nombreuses opérations d’entretien. Durant les travaux de maintenance, il est donc fermé à la circulation dans les deux sens. Pour perturber le moins possible le trafic dans la ville et sa périphérie, ces opérations de maintenance sont effectuées le plus souvent de nuit. Pour exemple, le pont d’Aquitaine a été fermé à deux reprises au mois de juillet 2020, de 21h à 5h du matin dans le sens Paris-Bordeaux, et de 22h à 6 heures du matin dans le sens Bordeaux-Paris. L’autoroute est dans ce cas fermée entre les échangeurs n°2 (Lormont-Croix-Rouge) et n°4 (Bordeaux-Labarde). Les pistes cyclables sont également fermées durant les travaux. 

Des déviations habituelles sont mises en place lorsque le pont d’Aquitaine est fermé pour travaux. Les véhicules en provenance de l’A10 (Paris) sont redirigés vers la rocade intérieure N230. Les véhicules en provenance de l’A630 sont redirigés vers la rocade intérieure A631. Les usagers à vélos sont réorientés via le réseau de pistes cyclables vers les autres ponts de la ville.