Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Le Pont Saint Jean

Show light - BARNES Bordeaux - Immobilier de luxe, appartements et maisons de prestige à Bordeaux

En amont du pont de Pierre, le pont Saint-Jean enjambe la Garonne pour relier le quartier de la Padulate à côté de la gare SNCF au quartier de la Bastide, sur la rive droite. Focus.

Accès au pont-Saint Jean dans Bordeaux 

Son accès rive gauche se fait par le boulevard des Frères Moga, face à la gare routière. Rive droite, il se prolonge sur le boulevard Joliot Curie qui rejoint l’avenue Thiers 2,5 km plus loin. Le pont Saint-Jean traverse la Garonne juste à côté de l’ancienne passerelle Eiffel et du pont Garonne emprunté par les trains. Il est le premier pont sur le fleuve accessible aux voitures situé sur Bordeaux même, en aval du pont François Mitterrand qui relie Bègles et Bouliac 3 km plus au sud. Son architecture, dessinée par l’architecte Fayeton, est classique, assez représentative des ouvrages des années 60. Il mesure plus de 500 mètres, repose sur 5 piles et est constitué de 8 travées. 

Aux origines du pont Saint-Jean  

Longtemps, Bordeaux s’est contentée de deux ponts pour passer la Garonne : la passerelle Eiffel pour les trains et le pont de Pierre pour les voitures, piétons et cyclistes. Jusque dans les années 60, un seul pont accessible à tous permettait donc de relier la rive droite, ce qui peut expliquer son urbanisation tardive et le développement bien plus important des quartiers ouest de la Métropole.  

La construction par l’entreprise Campenon Bernard du pont Saint-Jean prendra deux ans seulement, de 1963 à 1965. Elle se fait sans difficulté particulière, le projet n’ayant fait l’objet d’aucune controverse et le chantier n’ayant rencontré aucun obstacle technique. Dans un même temps, le projet de construction du pont d’Aquitaine rencontre en effet un tout autre accueil ! 

Voisin de la seule passerelle Eiffel jusque dans les années 2000, le pont Saint-Jean fait aujourd’hui partie d’un trio de ponts voisins au-dessus de la Garonne : la passerelle Eiffel a été remplacée par le pont Garonne, nouveau pont ferroviaire emprunté par les trains. Son accès a été condamné en 2008 et elle devait alors être détruite : classée in extremis, elle restera donc dans le paysage des bordelais, avec le voisinage insolite de deux autres ponts situés à quelques mètres seulement.  

Le pont Saint-Jean aujourd’hui 

Le pont Saint-Jean est essentiel au trafic dans Bordeaux : il permet de rejoindre facilement le centre-ville par les quais depuis la rive droite, et offre aussi un accès direct à la gare Saint-Jean. L’ouvrage tire d’ailleurs son nom du quartier de la gare SNCF. Tout près du pont, vous pourrez rejoindre notre agence immobilière à Bordeaux en 20 minutes depuis l'arrêt de tram Sainte Croix.

Une bonne partie du trafic entre le centre de Bordeaux et les villes de Floirac, Bouliac et Latresne est drainé par le pont Saint-Jean. L’ouvrage permet aussi de rejoindre la route de Bergerac et de Libourne, ainsi que la rocade et Cenon. Le trafic du pont Saint-Jean sera amené à s’accroître dans les prochaines années, d’autant que le pont de Pierre, situé un peu plus en aval, devra subir d’importants travaux de sécurisation qui entraîneront sa fermeture temporaire. Des tests de restrictions de circulation aux véhicules à moteur avaient déjà effectués en 2017 pour lutter contre la pollution en centre-ville, entraînant une redirection du trafic vers le pont Saint-Jean. La construction du pont Simone Veil, attendue pour 2024, devrait avoir un impact très positif sur le trafic du pont Saint-Jean, en l’allégeant de manière conséquente.  

Le pont Saint-Jean doit lui aussi connaître des travaux de réparation et d’inspection. Une partie de ces travaux ont été effectués au mois de juillet et d’août 2020. Pour les réaliser sans impacter le trafic de la ville, le pont a été fermé à la circulation dans un seul sens durant les travaux, et seulement la nuit de 21h30 à 5 heures du matin. Sur ces horaires, dans un sens ou dans l’autre en alternance, des déviations ont été mises en place pour réorienter les automobilistes vers le pont François Mitterrand situé entre Bègles et Bouliac.