Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Le Pont Mitterrand

Show light - BARNES Bordeaux - Immobilier de luxe, appartements et maisons de prestige à Bordeaux

Découverte du pont François Mitterrand de Bordeaux, ayant la particularité de se présenter de biais par rapport au cours de la Garonne.

Accès au pont François-Mitterrand dans Bordeaux 

Pont routier au-dessus de la Garonne, le pont François Mitterrand est situé au sud du centre-ville de Bordeaux, entre Bègles sur la rive gauche et Bouliac sur la rive droite. Il permet le passage de la Nationale 230, rocade Est qui permet de contourner la ville et de relier l’A63 en provenance de l’A10 (et inversement). Il mesure près de 650 mètres de long et offre, dans les deux sens, trois voies de circulation. Bâti en béton, il est composé au total de 7 travées, soit 5 travées centrales de plus de 100 mètres de long et 2 travées d’extrémités de moins de 70 mètres. Le pont permet aussi de rallier facilement la gare Saint-Jean et les universités depuis Latresne, Fargues-Saint-Hilaire, Carignan, Bouliac ou encore Pompignac. Il est aussi une alternative intéressante au pont Saint-Jean pour les habitants de Floirac qui souhaitent rejoindre la rive gauche, tout particulièrement pour aller à Bègles-Plage, ou encore vers l’aéroport. En voiture, vous pourrez au départ du pont et en moins de 20 minutes rejoindre notre agence immobilière à Bordeaux

Aux origines du pont François-Mitterrand 

La construction du pont François Mitterrand a commencé en 1992 pour s’achever l’année suivante. Il s’agissait de boucler le contournement de l’agglomération, en reliant les rocades extérieures des deux rives. La mise en service du pont a aussi permis de délester le pont d’Aquitaine d’une partie de son trafic. Le pont François Mitterrand réduit considérablement le temps de route des véhicules effectuant des trajets entre Paris et Toulouse ou vers l’Espagne.  

Lors de son inauguration en 1993, le pont a d’abord été baptisé pont d'Arcins, en référence au nom de l’île sur la Garonne dont il est très proche. La cérémonie s’est faite en présence du Président de la République François Mitterrand. En 1997, un an après le décès de l’ancien chef de l’État, il sera rebaptisé pont François-Mitterrand.  

L’ouvrage a subi des modifications depuis sa mise en service. Il offrait d’abord une circulation à double sens sur deux fois deux voies, avec une piste cyclable en double sens sur un côté du pont. En 2018, les pistes cyclables ont été supprimées de manière à résoudre les problèmes d’embouteillages aux heures de pointe. Une décision qui a fait polémique, notamment auprès des utilisateurs à bicyclette.  

Le pont François-Mitterrand au quotidien 

Le pont François Mitterrand est d’une grande utilité au quotidien pour les Bordelais comme pour les usagers passant par la Métropole Bordelaise. Sa présence s’avère même absolument nécessaire, et tout particulièrement lorsque le pont d’Aquitaine est exceptionnellement fermé pour travaux. Le pont François Mitterrand est alors le seul franchissement routier de la Garonne qui relie de manière directe les rocades de la ville et évite l’engorgement du centre-ville. L’occasion s’est présentée au début des années 2000, mais aussi durant l’été 2020. Les maintenances nécessaires à un pont suspendu cinquantenaire présagent d’autres travaux ou opérations de contrôle à venir.  

Le pont François Mitterrand a lui aussi connu des changements depuis sa construction : en mars 2018, des travaux ont permis la création d’une quatrième voie dans la continuité de l’accès par Floirac et jusqu’à la sortie vers les voies sur berges de la rive gauche. Les insertions dans le trafic (pour sortir ou entrer) peuvent ainsi se faire sur une distance plus longue, avec moins d’incidence sur le trafic global. L’aménagement a consisté à remplacer la bande d’arrêt d’urgence par une voie d’entrecroisement. Les conditions de circulations ont été nettement améliorées depuis ces travaux, particulièrement en matinée, aux heures où le trafic est le plus dense. Les travaux d’aménagement n’ont nécessité que trois nuits de fermeture du trafic, de 21h à 6h du matin, avec la mise en place de déviations. C’est cette fois le pont d’Aquitaine qui a pris le relais du pont François-Mitterrand et permis aux usagers de rejoindre la rocade vers l’extérieur de Bordeaux.