Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Le Pont Chaban Delmas

Show light - BARNES Bordeaux - Immobilier de luxe, appartements et maisons de prestige à Bordeaux

Découverte du pont Chaban-Delmas de Bordeaux, qui enjambe la Garonne à hauteur de la cité du Vin et des bassins à flots.

Accès au pont Jacques-Chaban-Delmas dans Bordeaux 

 Il se situe dans le prolongement de la rue Lucien Faure, rive gauche, et débouche rive droite sur le quai de Brazza. Juste après le port de la Lune, au niveau du quai de Bacalan, il forme avec le pont de Pierre et le pont Saint-Jean le trio des ponts du centre-ville de Bordeaux, à une vingtaine de minutes de notre agence immobilière à Bordeaux. Le pont Chaban-Delmas a pour particularité d’être un pont levant : en position basse, il surplombe le cours de la Garonne de 13 mètres, comme le pont de Pierre ; en position haute, il atteint les 55 mètres comme le pont d’Aquitaine et peut ainsi laisser les navires de croisière fluviale atteindre le port de la Lune. D’une longueur totale de 575 mètres et d’une largeur de 32 à 45 mètres, il est prévu pour accueillir les véhicules à moteur sur sa partie centrale, et les piétons ou cyclistes sur les voies externes : ces dernières sont de véritables voies vertes, séparées des voies de circulation centrales. Elles passent même à l’extérieur des pylônes ascenseurs du pont.   

L’histoire du pont Chaban-Delmas 

Déjà emblématique de Bordeaux, le pont Chaban-Delmas est pourtant tout jeune. Les travaux de construction de l’ouvrage ont débuté à la toute fin de l’année 2009, simultanément sur les deux rives de la Garonne. Le pont est mis en service en 2013 : d’abord par une ouverture symbolique aux piétons au mois de janvier, puis par son inauguration et son ouverture à tous les véhicules au mois de mars. 

La création du pont Jacques-Chaban-Delmas répondait à un véritable besoin pour les Bordelais et les résidents de la Métropole : seuls le pont de Pierre et le pont Saint-Jean avaient pour vocation principale de relier les deux rives de la ville. Les quartiers nord ne bénéficiaient pas de liaison comparable : un manque particulièrement net au regard des équipements routiers des autres villes de même envergure. Le but de la construction de pont levant Chaban-Delmas était donc de faciliter la liaison entre les deux rives et d’offrir notamment aux habitants du quartier de la Bastide ou de Lormont un accès plus aisé au centre-ville.  

Le nom du pont a été annoncé tardivement. Il a donc été appelé pont « Bacalan-Bastide » durant toute la durée du projet et de la construction. Encore aujourd’hui, les Bordelais l’appellent donc volontiers le « pont Ba-Ba » 

L’inauguration du pont en 2013 a aussi été un événement marquant pour la ville. Elle se déroula en présence du Maire Alain Juppé et du Président de la République François Hollande, et fut l’occasion de grandes festivités : concerts, spectacles pyrotechniques et nombreuses animations. Parmi les événements les plus remarquables de l’inauguration figure le passage du Belem, dernier vieux gréement à trois mâts de France que les maquettes du projet représentaient déjà sous l’ouvrage levé. 

Le pont Chaban-Delmas au quotidien 

Le pont fait aujourd’hui partie intégrante du paysage des Bordelais. En soirée et la nuit, ses éclairages soulignent ses lignes contemporaines. La couleur des pylônes change subtilement en fonction de la marée, le bleu indiquant une mer haute et le vert la marée basse. Pendant les fêtes de fin d’année, les Led intégrées à l’ouvrage scintillent.  

Le trafic routier de la ville de Bordeaux a été impacté de manière très nette par la présence de ce nouveau pont : il permet la circulation de plus de 25 000 véhicules par jour, et de 1500 cyclistes. Le trafic du pont de Pierre a ainsi pu baisser de près de 30 %. L’augmentation du trafic fluvial demande par ailleurs des manœuvres de plus en plus nombreuses, une centaine par an environ.  

Les utilisateurs sont informés par des panneaux lumineux situés à différents endroits de la ville de la fermeture à venir du pont. L’information est donnée plusieurs jours à l’avance. Lors du passage d’un bateau, la circulation est interrompue sur le pont et réorientée vers d’autres ouvrages, le temps de la montée du tablier central, du passage du ou des navires, et de la remise en place du tablier. Le poste de commande des manœuvres est situé rive droite. Le tablier monte le long des pylônes, qui fonctionnent comme des ascenseurs. Le passage des bateaux de plus de 150 mètres se fait à marée haute. Il est possible de consulter les horaires de passage prévus dans l’année sur le site pontchaban.fr.