Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Bouliac

vivre à bouliac

Histoire de Bouliac 

Sur la rive droite de la Garonne, face à Bègles, Bouliac est reconnu pour ses très bons vins d’appellation Premières Côtes de Bordeaux. Entre le plateau d’Entre-Deux-Mers et la vallée de la Garonne, le territoire de Bouliac est riche et diversifié. On le sait habité depuis le 3e siècle de notre ère. L’église Saint-Siméon fut construite au 12e siècle, sur les fondations d’une église primitive réputée pour ses miracles. Du 14 au 16e siècle, plusieurs seigneuries s’établirent autour de la paroisse, sur les terres actuelles de Bouliac. Les plus prestigieuses demeures de Bouliac furent cependant construites plus tardivement, par les bourgeois bordelais négociants en vin des 18e et 19e siècles. 

Les incontournables de Bouliac 

Entre châteaux, moulins et édifices religieux, le patrimoine bâti de Bouliac compte plusieurs sites remarquables. Au centre de la commune, l’hôtel de ville arbore une façade typique de l’architecture classique du 19e siècle. Bâtie au 12e siècle, l’église Saint-Siméon de Bouliac est quant à elle un véritable joyau de l’architecture romane. Pey Berland en fit fortifier le chœur au 15e siècle. Le clocher a bénéficié d’une campagne de restauration entreprise au 19e siècle. Parmi les autres sites de grand intérêt architectural figurent sur le territoire de Bouliac le château de Terrefort, le Castel de Vialle aujourd’hui utilisé par plusieurs associations de la ville, le sublime Château du Pian, ancien domaine viticole, le château du Grand Dragon aujourd’hui en ruine, ou encore le Château Lavergne. La commune abrite encore les vestiges de l’ancien moulin à eau du Pian, l’un des cinq moulins à eau ayant été en activité à Bouliac. Petite ville des berges de la Garonne, Bouliac possède aussi un important patrimoine fluvial : on remarque par exemple sur les rives les typiques carrelets à ponton, apparus en Gironde au cours du 18e siècle. Havre de tranquillité et de verdure, l’île d’Arcins est enfin la seule île de l’estuaire qui peut se visiter.  

Vivre à Bouliac 

À 15 minutes de la porte de Bourgogne, Bouliac bénéficie d‘une situation privilégiée dans l’agglomération bordelaise. L’urbanisation tardive de la rive droite a permis au territoire de Bouliac de conserver longtemps un visage rural et de préserver son patrimoine naturel et architectural. 3 lignes de bus du réseau TMB (Transports Bordeaux Métropole) desservent Bouliac et permettent de rejoindre facilement le centre de Bordeaux. Le pont François Mitterrand relie Bouliac directement à la rive gauche à hauteur de Bègles. La campagne est aux portes de la commune, qui offre un cadre de vie idéal entre le calme de la ruralité et les commodités de la métropole bordelaise. Le groupe scolaire public André-Peynaud est constitué d’une école maternelle et d’une école primaire. La commune est également dotée de deux centres de loisirs et d’une crèche. Les infrastructures sportives municipales comprennent deux salles omnisports, une salle de gymnastique, quatre courts de tennis, un dojo, deux stades de football et un boulodrome. Chaque année, le festival des Médiévales anime les rues de Bouliac au mois de septembre.


Ces biens peuvent vous intéresser