In order to provide you with services and offers tailored to your interests, Barnes
uses cookies. By continuing to browse the site , you accept their use. Read more

Pourquoi investir dans un vignoble en 2019 ?

Show light - BARNES Agency, luxury real estate in Bordeaux

Vous hésitez à acheter un vignoble ? Barnes vous éclaire en vous présentant les 4 bonnes raisons d'investir dans une propriété viticole !

Le dynamisme du marché des transactions de domaines viticoles reste d’actualité. Les acquéreurs, bien souvent amoureux de la vigne et du vin, souhaitent réaliser un rêve tout en espérant la réussite économique de leur projet. La complexité d’une telle acquisition mérite de commencer par l’examen approfondi de vos raisons d’investir.

Pour profiter du contexte économique favorable

Nombreux sont les domaines viticoles mis en vente, notamment à cause de la cessation d’activité des propriétaires de la génération des baby-boomers qui n’ont pas de successeurs ou repreneurs connus.

Toutefois, il ne faut pas oublier que le vignoble est d’abord un placement de long terme, un investissement patrimonial que la plupart des propriétaires fortunés préfèrent transmettre à leurs héritiers.

Par ailleurs, le contexte économique du moment accroît l’attrait d’un investissement dans un vignoble. Les taux d’intérêts sont aujourd’hui très bas et la rentabilité de nombreux placements traditionnels ne fait que décliner. Il peut donc sembler plus profitable d’investir dans des actifs aléatoires mais susceptibles de générer de meilleurs rendements.

Le choix d’investir dans une propriété viticole ne doit pas se limiter au désir d’assouvir une passion, ni au prix de vente. Tous les domaines proposés ne sont pas bons à prendre sur ce marché, quelle que soit la qualité de leur production.

Ce type d’investissement induit des facteurs humains liés à l’exploitation du domaine et des dépenses nécessaires à son fonctionnement. Il serait hasardeux de ne pas en tenir compte et de se lancer seul dans l’aventure.

Pour se faire une place dans le monde de la viticulture

Beaucoup de personnes rêvent de faire partie du monde très fermé des viticulteurs. Il n’est pas si simple d’y accéder, encore moins de s’y faire une vraie place.

Dans cet univers plutôt discret, la vente d’une propriété est bien souvent confiée à un seul et unique agent et le nom du domaine reste secret pour ne pas alerter les partenaires et la clientèle.

Il est alors utile d’avoir recours à des intermédiaires experts déjà bien ancrés dans ce marché.

Comme le vigneron laisse patiemment mûrir son vin, il faudra prendre le temps de gagner leur confiance.

Viendra ensuite le moment de choisir un vignoble sans se limiter au seul prix de vente. La réussite dépendra de la cohérence entre les spécificités de la propriété sélectionnée et le projet de l’acquéreur.

Il doit savoir précisément comment il compte développer cette entreprise viticole, à quel rythme et estimer sa capacité d’investissement à long terme.

Sur ce marché, on distingue le foncier de l’activité viticole. Le foncier comprend les terres et donc le droit de propriété.

L’activité viticole comprend l’exploitation des terres, des vignes et la marque commerciale. Chacun est libre d’exploiter l’activité de manière directe ou par l’intermédiaire d’une société. Les régimes fiscaux et les formes sociales d’exploitation diffèrent nettement selon la structure choisie. Ces choix auront un impact direct sur les objectifs de rendement et les perspectives de transmission. Il est donc essentiel d’y réfléchir avant d’investir avec le concours d’experts fiscalistes.

Pour la passion du vin … et de l’entreprenariat

La route est longue avant de pouvoir commercialiser un vin. Même passionné et averti, l’acquéreur doit s’entourer d’experts dans la gestion des vignes, la vinification, la distribution et le cadre juridique.

Il sera nécessaire de travailler avec eux avant l’acquisition, notamment pour réaliser l’audit le plus complet possible de la propriété (encépagement, casier viticole, autorisation de production, conformité des matériels et des bâtiments, respect des normes environnementales, du droit du travail, etc.)

Un examen des projets locaux de développement, du Plan Local d’Urbanisme et d’éventuels engagements pris auprès d’une coopérative s’impose. Des actions préalables qui aideront l’entrepreneur à élaborer un juste plan d’actions et d’investissements.

Pour investir sur le long terme

La nature suit des cycles longs et la vigne n’échappe pas à la règle !

De 5 à 7 ans sont souvent nécessaires avant une première production et même la simple amélioration des vins produits peut prendre plusieurs années. D’importants investissements seront probablement à prévoir sur plusieurs millésimes avant d’atteindre la rentabilité espérée.

Investir dans un vignoble est bien souvent le projet d’une vie, une belle aventure qui mérite d’être bien préparé et bien épaulé. Pour des conseils de professionnels, n'hésitez pas à prendre contact avec Barnes Vineyard Investments.