Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Acheter pour ouvrir une maison d'hôtes

Show light - BARNES Bordeaux - Immobilier de luxe, appartements et maisons de prestige à Bordeaux

Liberté, renouement avec la nature, des revenus en faisant découvrir le patrimoine local : les chambres d’hôtes ont le vent en poupe en France. Le point sur ce qu’il faut savoir avant d’acheter pour ouvrir une maison d’hôtes.

La maison d'hôte, l'hébergement parfait pour découvrir la France rurale   

Avec près de 90 millions de visiteurs étrangers en 2019, la France s’affiche une année de plus comme la première destination touristique mondiale. La richesse du patrimoine local, le charme des villages ruraux, la qualité des produits du terroir et la bonne conservation de l’héritage historique figurent parmi les caractéristiques les plus appréciées des voyageurs qui visitent l’Hexagone. Pour s’immerger dans la France profonde, celle qui véhicule des valeurs si chères et si recherchées de nos jours comme la tradition, l’authenticité, le renouement avec la nature et le tissage de liens avec les populations locales, de plus en plus de vacanciers décident de séjourner dans une chambre d’hôtes. Vous souhaitez investir dans cette forme d’hébergement et ouvrir une maison d’hôtes ? Offrir aux visiteurs l’opportunité de découvrir votre région ? Proposer un service différent de ceux des hôtels et des campings qui mise avant tout sur le retour aux sources ? Focus sur les questions essentielles à se poser avant d’ouvrir des chambres d’hôtes.   

Qu’est-ce qu’une chambre d’hôtes ?   

Il s’agit sans conteste de la première question que vous devez vous poser. La, ou plutôt les réponses, vous aideront à cibler votre objectif et à tenir compte d’aspects techniques et juridiques. Car sous l’appellation « chambre d’hôtes », se cachent plusieurs critères qui doivent être obligatoirement respectés : 

  • Le logement doit se trouver chez l’habitant
  • Le logement doit être loué pendant au moins une nuit
  • Le logement doit être meublé et équipé de sanitaires complets
  • Le linge de maison (draps, serviettes) et le nettoyage doivent être inclus dans la prestation
  • Le prix doit inclure d’autres services comme le petit-déjeuner
  • Le logement doit être déclaré à la mairie et être aux normes en matière d’hygiène, de sécurité et de salubrité

Suis-je réellement préparé pour ouvrir une maison d’hôtes ?   

Tout grand projet professionnel requiert du temps, de la patience, de la conviction et une grande motivation. En particulier s’il suppose un investissement de départ important. Les personnes très motivées ont un grand sens de l’initiative et du sacrifice. Malheureusement, ces qualités à elles seules ne suffisent pas pour triompher. Vous devez aussi avoir les compétences nécessaires pour mener à bien votre projet de manière durable. Avez-vous des notions de comptabilité ? Si des étrangers réservent vos chambres d’hôtes, serez-vous capable de communiquer avec eux en anglais ou dans leur langue ? Serez-vous réellement disponible 7j/7 et 24h/24 pour offrir une prestation de qualité à la hauteur des attentes de vos clients ? Si la réponse à l’une de ces questions est non, accordez-vous un temps de réflexion supplémentaire avant de vous lancer.   

Partir de zéro ou utiliser mon logement ?   

Chez les personnes désireuses d’ouvrir une maison d’hôtes, on trouve généralement deux cas de figure. Le premier, un particulier qui habite dans une zone rurale, et qui cherche une façon de gagner des revenus avec un logement qu’il possède déjà. Le second, une personne ou un couple, en général des citadins lassés de la vie urbaine, qui abandonnent tout pour privilégier la qualité de vie et convertir un rêve en réalité. 

Dans le premier cas, l’habitant opte généralement pour l’authenticité pure. Il ouvre sa maison à ses hôtes, leur fait découvrir sa région et son mode de vie. Les personnes qui achètent une demeure pour la convertir en maison d’hôtes se tournent souvent vers les chambres d’hôtes de luxe. « Puisqu’il faut beaucoup dépenser, misons sur le haut de gamme pour rentabiliser rapidement l’investissement de départ » ont tendance à penser ces derniers. Et vous, quel est votre concept de la maison d’hôtes ?   

Mon projet de maison d'hôte est-il viable ?   

Une belle idée sur le papier n’est pas toujours une affaire qui marche. Pour savoir si vos chambres d’hôtes peuvent être rentables, vous devez réaliser une étude de marché. Comment ? En analysant l’offre et la demande dans votre zone de chalandise. Autrement dit, dans votre zone géographique d’influence (canton, département, espace naturel…). Concrètement, identifiez vos concurrents réels et potentiels : autres maisons d’hôtes, campings et autres établissements de plein air, hôtels, Airbnb et autres plateformes de locations entre particuliers… Informez-vous sur le nombre de visiteurs dans la zone convoitée et dressez leur profil : type de client (étudiants, couples, familles, groupes d’amis), lieu d’origine, âge, niveau social, pouvoir d’achat, goûts, durée moyenne des séjours, haute et basse saison…   

Comment choisir la bonne maison à transformer en maison d'hôte ?   

Si vous devez acquérir une propriété et la transformer en chambres d’hôtes, cette question peut constituer un véritable casse-tête. Pour vous éclairer, voici les principaux points à étudier : 

  • Accès facile et bien desservi (proximité des autoroutes, gares, aéroports)
  • Proximité des lieux d’intérêt (cités de caractère, châteaux, musées, parcs d’attractions, bases nautiques…)
  • Cadre naturel préservé (bord de mer, montagne, lac, rivière)
  • Cohérence avec le concept défini (présence ou possibilité d’installer une piscine, vaste jardin…).

Comment convaincre mon banquier et obtenir un prêt ?    

En rédigeant un business plan solide. Ce document contient les grandes lignes de votre projet de maison d’hôtes. Il doit être précis, réaliste et viable pour convaincre votre banquier. Ce dernier aura beau vous féliciter pour votre merveilleuse idée, il gardera les pieds sur Terre et ne regardera qu’une seule chose : l’aspect financier. Donnez-lui ce qui l’intéresse en intégrant dans votre business plan un plan de financement, un bilan prévisionnel et un budget de trésorerie.   

Quel statut juridique choisir ?   

  • Société à responsabilité limitée (SARL) : l’entreprise est une personne morale composée au moins de 2 personnes. En cas de faillite, le capital de la SARL est réclamé mais les biens privés ne sont pas saisis.
  • Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) : Une structure qui ressemble à al SARL, avec seulement un associé.
  • Entreprise individuelle : Seul aux commandes de votre entreprise, vous mêlez votre patrimoine personnel et professionnel.

Quelles démarches administratives doit-je réaliser pour pouvoir opérer ?

Pour vous consacrer exclusivement à votre maison d’hôtes, vous devez vous inscrire au RCS (registre du commerce et des sociétés) et au centre de formalités des entreprises de la chambre de commerce.   

Vous devez également vous affilier à un régime social de travailleurs non-salariés :

  • Sécurité sociale pour les indépendants (ex RSI)
  • Mutualité Sociale Agricole (MSA) si vous êtes agriculteur

Pour plus d'informations, ou pour trouver la maison à vendre à Bordeaux idéale pour ce type de projet, prenez contact dès maintenant avec votre agence immobilière Barnes Bordeaux.