Le train de la LGV Paris Bordeaux

LGV Paris Bordeaux

La mise en service de la ligne à grande vitesse Paris Bordeaux a eu lieu le 2 juillet dernier. La LGV SEA Tours-Bordeaux, de son vrai nom, place désormais Paris à seulement 2h04 de Bordeaux (contre 3h30 heures auparavant). Le projet initié par la SNCF était un chantier de taille. Au total, le coût de la LGV s’élève à 7,8 milliards d’euros. Certains s’inquiètent de sa rentabilité et des retombées économiques pour la ville de Bordeaux. Barnes vous en dit plus sur l’impact de la LGV Paris Bordeaux sur le prix de l’immobilier de la capitale girondine.

Ligne à grande vitesse SNCF : un chantier de taille

La LGV Sud Europe Atlantique a pour principale vocation de prolonger la LGV Atlantique jusqu’à Bordeaux. Désormais, la ville de Bordeaux se rapproche manifestement de Paris mais également d’autres villes de périphéries telles que Tours, Angoulême ou encore Poitiers. C’est l’entreprise BTP Vinci qui a été sélectionné pour la construction de la ligne en remportant l’appel d’offre lancé par la SNCF. Au total, près de 9000 emplois ont été créés pour la construction de la LGV Paris Bordeaux. L’inauguration de la LGV Paris Bordeaux a eu lieu le 1er juillet 2017. Le chantier aura duré 5 ans depuis le début des travaux en 2012.

LGV Paris Bordeaux : les temps de trajets réduits

Ce qui caractérise ce projet de taille, ce sont les temps de trajets de la LGV. La plupart sont réduits de quelques heures, parfois même de moitié. Le trajet Paris-Angoulême dure 1h40 contre 2h15 auparavant, Bordeaux-Poitiers passe de 1h58 à 1h06 et Tours-Bordeaux réduit son temps de trajet de 2h30 à 1h25.

LGV SNCF et immobilier bordelais : amis ou ennemis ?

Qu’en est-il de l’immobilier de prestige à Bordeaux ? Certains craignent une flambée des prix de l’immobilier à Bordeaux. Le risque est réel. Depuis les 10 dernières années, le prix de l’immobilier à Bordeaux a augmenté de 44%. Les villes autour de Bordeaux profitent de ce phénomène pour se positionner comme les banlieues chics de la capitale girondine. C’est le cas, par exemple, des villes comme, Le Bouscat, Bruges, Pessac, Bouliac où les maisons d’exception autour de Bordeaux se multiplient.

Quartier de la gare à Bordeaux : les réaménagements prévus

Lorsque le maire de Bordeaux, Alain Juppé, évoque la ligne à grande vitesse SNCF, il parle d’un « formidable levier économique pour la ville ». Qui plus est dans le quartier de la gare à Bordeaux où de nombreux réaménagements sont prévus. Mais peu concernent l’immobilier. Il s’agit du programme d’aménagement urbain baptisé Euratlantique qui transformera 740 hectares autour de la gare de Bordeaux jusqu’à Floirac en bureaux et quartiers d’affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.