Les échoppes bordelaises

Origine des échoppes à Bordeaux

Connaissez vous les échoppes bordelaises ? Ce sont ces anciennes maisons ouvrières aujourd’hui très prisées par la population de Bordeaux ! Au XVème siècle, les échoppes sont des habitations conçues pour que les artisans et les commerçants puissent y travailler et y vivre. C’est au XVIIIème siècle que les bordelais transforment ces commerces en véritable logements de ville. Vous avez déjà pu remarquer leur équivalent à Marseille où on les appelle cabanons ou encore en Normandie plus connue sous le nom de longères.

Architecture des échoppes bordelaises

Les échoppes bordelaises se caractérisent par leur façade en pierre et leurs murs assez bas. Souvent dépourvues d’étage, ces maisons basses compensent leur surface par un développement en profondeur. Certaines d’entre elles possèdent une cave qui servaient à stocker les provisions pendant le Second Empire et jusqu’à la période d’avant guerre. A l’époque, les échoppes bordelaises permettaient à une famille de commerçant de vivre grâce à un emplacement situé entre rue et jardin. Ce dernier constituait généralement un potager pour subvenir aux besoins alimentaires de la famille. A l’avant de la maison, la rue faisaient en quelque sorte partie de l’échoppe et prolongeait la surface de jeu des enfants et des passants qui pouvaient s’asseoir pour discuter et acheter chez le commerçant. On distingue deux sortes d’échoppes, en fonction de leur façade : l’échoppe simple et l’échoppe double.

Les échoppes “simple”

Avec une allure modeste, l’échoppe « simple » possède une porte d’entrée et une fenêtre sur la façade côté rue qui mesure en tout entre 5 et 6 mètres de long. Son apparence plutôt sobre s’explique par le fait qu’elle correspondait surtout aux ouvriers. Au niveau de l’agencement, la maison se compose de trois pièces : une chambre côté rue, une pièce sombre et une salle commune côté jardin. Les propriétaires en possédaient généralement plusieurs.

Les échoppes “double”

Plus confortables que les échoppes simples, l’échoppe « double » dispose d’une façade de 8 à 10 mètres constituée de un à deux fenêtres de chaque côté de la porte d’entrée. Basé sur le modèle de l’échoppe simple, elle possède néanmoins 4 à 6 pièces en tout. La façade côté rue est souvent ornée de motifs sculptés dans la pierre calcaire au-dessus des ouvertures ou en bandeau.

Echoppes à vendre à Bordeaux

Au cours du XIXème siècle, la population bordelaise connaît une croissance de sa population avec l’arrivée d’ouvriers agricoles attirés par le développement des emplois à Bordeaux. De ce fait, de nouveaux quartiers voient le jour, dans lesquels on retrouve des alignements d’échoppes. Voici le top 3 des plus belles échoppes bordelaises :

L’échoppe bordelaise solaire – Dominique Le Cieux Architecte

echoppe bordelaise dominique lecieux

Double-échoppe aux Chartrons – Rodde Aragües architectes

Double-échoppe aux Chartrons - Rodde Aragües architectes

Echoppe simple – Maison BC46 – romain Baggio

Echoppe simple - Maison BC46 - romain Baggio

Vous rêvez de vivre dans une échoppe en région bordelaise ? Consultez nos annonces Barnes Bordeaux ou appeler l’un de nos conseillers pour trouver l’échoppe bordelaise au meilleur prix !